ENTREPRISES versus ENVIRONNEMENT

ENTREPRISES versus ENVIRONNEMENT

Tous les territoires français ne sont pas sur le même niveau d’égalité.

En France hexagonale, le système de tri et de recyclage des déchets a été défini suivant un modèle continental qui fonctionne mais avec des limites, notamment pour les entreprises n’ayant pas un grand volume de déchets.

Dans ces entreprises, la gestion des déchets administratifs (papier, cartouche, stylos, gobelets….) restent plus facilement accessible. Pour les déchets de production, il reste le groupage avec d’autres entreprises du même secteur d’activités, sous réserve d’être dans un bassin d’activités où cela est possible.

 

Dans les outremers (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion, Mayotte), le tri des déchets au sein des entreprises est « éphémère » comparativement à celle des entreprises de l’hexagone. Et au sein même des outremers, il y a de forte disparité.

Dans ces territoires, le recyclage des déchets représente un coût supplémentaire à l’activité car il faut transporter les déchets triés vers l’hexagone, et même en massifiant, cela représente un coût que ne supporte pas les entreprises hexagonales du même secteur d’activité.

Le principal levier (et souvent l’unique pour certaines) qui peut être actionner : la prévention. Eviter de produire le déchet.

Mais une fois de plus, pour l’activité administrative, cette possibilité est relativement simplement de mise en oeuvre (verre, imprimante centralisée, …). Dans la production, c’est autre chose, mais  on peut aller vers le réglage des machines pour limiter les chutes et les pertes.

 

Dans les outremers, pour avancer significativement dans la gestion des déchets dans les entreprises, il faudrait repenser un modèle insulaire (y compris pour la Guyane) et travailler davantage dans une coopération avec les territoires plus proches que la France continentale.

Le système de management environnemental qui sera mis en place dans les entreprises présenteront des résultats très variés compte tenu de leur implantation géographique.

Pour le mois de l’Environnement, mettons individuellement au moins 1 action de protection de l’environnement.

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter.